Les Outlaws réunis pour une bonne cause... All for the Hall.

Avec une liste d’artistes qui comptait Willie Nelson, Kris Kristofferson, Kid Rock, Jason Aldean et Eric Chruch, une multitude de Outlaws était présente mardi soir pour le quatrième concert annuel We’re All for the Hall organisé par Keith Urban au Bridgestone’s Arena de Nashville.

Au profit du Country Music Hall of Fame and Museum, la série de concert a réussi à récolter 1,5 millions de dollars pour les dépenses du musée. Le dernier concert, celui de mardi, à n’en pas douter, a du rapporter un bon paquet de dollars supplementaire.

Keith Urban et Vince Gill étaient les présentateurs et organisateurs de cette soirée de plus de trois heures de concerts intitulée : Rebels and Renegades : The Outlaws Are In.

"On a une putai** de liste d’artistes" avait promis Keith. Dans le passé, Keith et Vince chantaient leurs propres compositions avant de partager la scène avec leurs invites. Mais avec la longue liste de chanteur, cette année, ils ont réduits leurs sets pour faire place aux autres.

Brantley Gilbert est arrivé et a interprété "Country Must Be Country Wide" et le tube de David Allan Coe "If That Ain’t Country." Trace Adkins a pris position sur scène juste après Gilbert et la star "Rough and Ready" a semblé se délecter d’avoir Gill et Urban à ses côtés. Il lança un "Il faut que je prenne une photo de mes guitaristes" avant de prendre le cliché et de promettre de le publier sur Twitter. Le set de Adkins comprenait le morceau "Just Fishin’" ainsi que son terrible  "Ladies Love Country Boys."

Rosanne Cash était la suivante et a chanté le "Long Black Veil" de son père mais aussi son proper titre "Seven Year Ache."

Dans la pure tradition des Outlaws, il n’y a pas trop eu de blabla entre chaque performance. Ils sont là pour chanter, ce qu’ils font de mieux et rien d’autres. Billy Joe Shaver est donc monte pour chanter ses "I'm Just an Old Chunk of Coal" et "Live Forever," puis est descendu immédiatement pour laisser place à Eric Church qui a chanté "Ophelia" et chanson beaucoup plus sombre de Jim Ford, intitulée "Big Mouth USA".

Avant de commencer son set, Jessi Colter, veuve du regretté Waylon Jennings a explique qu’elle était là pour représenter Waylon, "une personne qui personnifiait ce mythe de l’Outlaw. " Elle a brillé par sa simplicité sur les morceaux "Why You Been Gone So Long," "I'm Not Lisa" et le premier titre qu’elle eut écrit après la mort de son mari, "You Were My Mountain."

Après deux heures de spectacle, Kid Rock a débarque sur scène pour mettre le feu dans la salle avec ses "Born Free" et "All Summer Long". Pas le temps de se rasseoir pour les spectateurs puisque le temps était venu pour Jason Aldean de prendre le relais avec ses "Take a Little Ride" et "My Kinda Party."

Tim McGraw a gagné le prix de l’entrée en scène la plus rapide, Keith a eu à peine le temps de l’annoncer que les fans l’avait déjà vu dans sa chemise blanche déboutonnée et son jean serré. Il a chanté "How Bad Do You Want It" et "Real Good Man."


L’un des moments les plus mémorables restera la performance de Hank Williams Jr. Il a permis à l’ensemble des musiciens, y compris Gill et Urban, de prendre une pause car il assurer son set de façon acoustique. Incroyable, il a interprété "Whiskey Bent and Hellbound," "All My Rowdy Friends (Have Settled Down)," "Theme from The Dukes of Hazzard" et "I Walk the Line."

"Si vous allez au Hall of Fame, vous apprendrez tout un tas de chose, comme par exemple, que June Carter Cash était ma marraine" déclara-t-il juste avant d’entamer les première paroles de "Walk The Line. " À la première écoute, la reprise de ce titre par Williams sonnait tellement proche de celle de Johnny Cash que l’on aurait pu se demander qui la chantait réellement, superbe…

Loretta Lynn était initialement prévue mais a du annuler pour cause de maladie dans son entourage très proche et c’est donc Sheryl Crow qui a pris sa place dans cette soirée chantant "Picture" avec Kid Rock et son tube de 1996 "If It Makes You Happy."

Le légendaire Kris Kristoffersson fit son apparition au centre de la salle pour ses "Sunday Morning Coming Down" et "Me and Bobby McGee." La dernière performance solo était celle de Willie Nelson. Au moment où il a entamé son fameux "On The Road Again" le public entier s’est levé pour l’acclamer avant qu’il enchaîne avec "Roll Me Up and Smoke Me When I Die."

Urban et Gill ont ensuite rappelé les artistes de la soirée sur scène pour une reprise de Hank Williams Jr, "Family Tradition" qui inclut des questions-réponses, et allers-retours entre les fans et les chanteurs, grand moment de partage…

Même s’il ne sait pas encore quel sera le thème de l’année prochaine, Urban lança un "On se voit pour le All for the Hall 5" avant de remercier tout le monde et souhaiter une bonne fin de soirée à tout le monde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×