livre

Brad Paisley... Critique de son nouveau Wheelhouse (un titre en exclu)

En une année, Brad Paisley a joué sur le plateau de Garrison Keillor pour son émission "Prairie Home Companion," a fait une apparition dans la série animée "South Park " et a sorti son premier livre "Diary of a Player." Il n'est donc pas surprenant que lorsque le chanteur / compositeur / guitariste a intitulé son nouvel album "Wheelhouse" (espace personnel où on se sent à l’aise) il pensait évidemment à en sortir. Le premier single, "Southern Comfort Zone", le 21ème numéro 1 de Paisley, chante les louanges de son Tennessee ("my Tennessee Home") à l’unisson avec la chorale de Brentwood Baptist Church. Il encourage alors les sudistes (comprenez ici, les habitants du sud) à quitter leur environnement quotidien et visiter des villes comme Rome, Paris et bien d’autres, où tout le monde ne connait pas forcément les paroles de "Ring of Fire" ou "Amazing Grace" ("not everybody knows the words to ‘Ring Of Fire’ or ‘Amazing Grace.’")

Le natif de la Virginie-Occidentale a écrit et co-écrit les 14 chansons ainsi que les trois interludes présents sur l’album. Sa signature personnelle est remarquable dans les ballades attachantes ou les chansonnettes comiques comme "Death of a Single Man." Mais bien sûr, ce Wheelhouse, l’oblige à faire les choses différemment, s’offrant la participation d’Eric Idle (comique des Monty Python) pour "Death of a Married Man", sifflant l’introduction de Harvey Bodine ou en samplant le titre "Dang Me" de Roger Miller pour son morceau "Outstanding in Our Field" – une pirouette astucieuse sur cette compo où apparaissent également Dierks Bentley au chant et Hunter Hayes à la guitare.

Charlie Daniels pose sa voix unique sur les commentaires sportifs de "Karate" et LL Cool J rappe en parfaite contradiction avec la voix posée et lisse de Paisley sur "Accidental Racist" – morceau faisant réfléchir sur le racisme dans le sud des États-Unis. Pour vous faire une idée plus précise voici le morceau en exclusivite sur notre Blog:

Même la tradition de Brad de toujours inclure un chant chrétien sur chaque album se paie une cure de jouvence avec le "Those Crazy Christians." Avec ce Wheelhouse, qui sortira ce mardi, le son Paisley devient plus pop-rock et plus moderne que ce son que l’on lui connait – plus traditionnel et présent sur ses précédents albums. Mais, comme il l’a déclaré à maintes reprises depuis l’annonce de ce virage musical, "si vous faites parler les gens, les faites réfléchir, hérisser leurs poils alors vous êtes officiellement en vie ("Officially Alive," titre présent sur ce nouvel opus). "

Pour la première fois, sur ce neuvième album, Brad a choisi de produire toute la musique lui-même, chez lui, dans sa demeure du Tennessee, en compagnie de son groupe le suivant sur toutes ses tournées. Et comme pour tout le processus, il voulait également que chaque chanson soit un challenge à relever. "Chaque chanson devait inclure quelque chose de nouveau pour moi, quelque chose à laquelle on ne s’attend pas et qui interpelle à la première écoute," a-t-il expliqué à la presse. "Que ce soit dans les paroles, dans les boucles de samples, avec la participation de guests , l’addition d’un autre genre de music comme le rap ou la collaboration d’un comédien comme Eric Idle, j’avais besoin que cela fasse tourner toutes les têtes. " Il a précisé sa pensée par une image plutôt comique, évoquant son chien qui penche la tête quand il lui demande de faire quelque chose et qu’il ne comprend pas , "et bien, c’exactement la réaction que je voudrais créer avec chaque chanson. "

Le premier single "Southern Comfort Zone" – morceau familier pour les fans du chanteur puisque celui-ci est devenu numéro 1 des charts –  est une explication de texte, détaillant tout le projet de Brad sur cet album : quitter sa zone de confort et explorer d’autres univers tout en ressentant le manque de son territoire et environnement habituel. Il ne pensait pas en faire son premier single mais plutôt le mettre en première position sur l’album pour réellement introduire le projet que cache l’album entier et présenter à tout le monde la direction qu’il allait prendre – casser les frontières, les préjugés et sortir de notre petit cercle coutumier.

Le deuxième single "Beat This Summer" qui est actuellement diffusé sur les ondes radios est une chanson qui évoque l’histoire d’amour d’un jeune mec avec une jeune fille le temps d’un été. La chanson décrit ces des jeunes tombant amoureux et qui réalisent que ce la va être le meilleur été qu’ils aient pu rêver. Brad confessa que, plusieurs fois dans sa jeunesse, il se surprit de dire que son "été avait été encore meilleur que le dernier" et qu’il ne pensait pas que ce fut possible. D’où le titre "Beat This Summer." Cette chanson a une saveur particulière puisque Brad entamera sa tournée cet été et donc voudra également que celui-ci soit encore meilleur que le dernier. Cette chanson fut un vrai défi au point de vue du son car elle empreinte des sentiers reggae, hip-hop, tout utilisant des instruments traditionnels de la country. Brad révèle même que la boucle au tout début du morceau sonne très électro alors qu’en fait il s’agit d’une pedal-steel guitar. Bluffant…

Le virtuouse de la guitare avait décidé que sur cet album, il ne tomberait pas dans la simplicité et se mettrait en danger que ce soit "vocalement, musicalement, dans l’écriture ou dans les thèmes abordés. " Défi parfaitement relevé mais ce nouvel opus sera-t-il au goût des fans inconditionnels de musique country, dite traditionnelle ? Difficile à dire ? Mais on doit bien accorder à Brad le bénéfice du doute et sortir, nous aussi, de notre "Comfort Zone." Ce qu’il tente de nous dire à travers cet album, c’est qu’il voyage, aspire et goûte à de nouvelles expériences, tout comme nous devrions le faire dans nos vies de tous les jours. Comme il l’explique si bien dans l’une de ses vidéos à propos de "Southern Comfort Zone", peut-être est-il un globe-trotter averti maintenant, mais plus il "voyage, plus [il] découvre le monde, plus [il] aime son chez lui, son Tennessee. Et plus [il] aime les gens." Alors, voyageons avec lui et nous aimerons encore plus notre Wheelhouse – la country plus traditionnelle…

Brad Paisley sort son premier livre numérique

Vous pouvez désormais ajouter auteur-multimédia à la longue liste de compétences de Brad Paisley. Le chanteur et virtuose de la guitare sort son premier livre numérique "Building a Wheelhouse" le 9 avril, le même jour que la sortie de son nouvel album "Wheelhouse."

Building a Wheelhouse

Le livre passe en revue tout le processus d’enregistrement de l’album – il s’agit d’une exclusivité d’iTunes. Tout comme les versions classique et deluxe de "Wheelhouse," le livre est actuellement disponible en précommande sur iTunes.

"Building a Wheelhouse" a été conçu avec l’application d’Apple pour livres numériques, iBooks Author, et donne aux lecteurs un aperçu détaillé (grâce au Multi-touch) des sessions et différentes étapes de conception du prochain album. Le livre comprend également des interviews exclusives, ainsi que des vidéos et des galeries de photos.

"Southern Comfort Zone", le premier single tiré de "Wheelhouse" est récemment devenu le 21ème titre numéro 1 de Brad Paisley. Son nouveau single "Beat the House" vient de sortir et est d’ores et déjà disponible sur la plateforme de téléchargement iTunes. Brad débutera sa tournée "Beat This Summer Tour" le 9 mai par un concert donné à St. Louis.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×