Grand Ole Opry

Focus sur une artiste trop peu connue... Brandy Clark.

Brandy Clark a été élevée à Morton, Washington, une petite bourgade forestière de 900 personnes à l'ombre du mont St. Helens. Comme une enfant des années 1980, elle a été influencée par les country-pop et la musique country traditionnelle qu'elle entendait chez ses parents et sa grand-mère comme Barbara Mandrell, Ronnie Milsap, Merle Haggard et Loretta Lynn. Clark cite le film de Patsy Cline "Sweet Dreams" comme étant l'une de ses plus grandes premières influences.

Elle a joué pour la première fois de la guitare à l'âge de neuf ans et a fait ses débuts de chanteuse dans les comédies musicales de l'école. Sa mère l'a encouragé à écrire des chansons. Brandy a abandonné sa musique pendant sa période à l'école secondaire, elle s’est alors consacrée aux sports, puis a intégré la fac grâce à une bourse sportive en basket à la Central Washington University. Elle a quitté plus tard le basket-ball. Quand elle entra dans sa première année de fac, elle a commencé à devenir plus sérieux sur la musique, reprendre des cours de guitare et rejoindre un groupe avec sa mère et un ami. Adolescente, elle a découvert le programme de l’industrie musicale à l'université de Belmont, alors elle s'est inscrite et a déménagé à Nashville en 1998. Elle a étudié la musique commerciale et a été choisi pour jouer dans le prestigieux "Best of the Best Showcase." Après son diplôme, Clark a décroché un emploi chez Leadership Music, une offre d'emploi qui a finalement conduit à son contrat d'édition.

En 2011 " Mama’s Broken Heart" , écrite par Clark avec Shane McAnally (son collaborateur habituel) et Kacey Musgraves , paru sur l'album de Miranda Lambert Four the Record . Sorti le 14 Janvier 2013, il s’agit du quatrième single à finir à la deuxième position à la fois des chansons du Billboard Hot Country & Billboard Country Airplay. Le plus grand succès de Clark en date est le titre qu’est a écrit avec son co-auteur McAnally et Trevor Rosen, une chanson n ° 1 ASCAP et troisième succès de The Band Perry, "Better Dig Two."

Comme compositeur chez Music Row Clark écrit des chansons qui la plupart du temps se classe dans un genre country-folk. Ce sont des chansons basées sur de vrais personnages imparfaits qui racontent la vérité sur la condition humaine. Elles contiennent de l'humour noir, avec un mélange d'humour et de réalisme, tout en ayant la touche artistique pour les rendre fictif.

En 2012, elle a ouvert le spectacle de Sheryl Crow lors des Grammy Awards. Brandy a trouvé un protecteur dans l’artiste country Marty Stuart depuis le samedi 8 Décembre  2012, date à laquelle elle s’est jointe à lui pour faire ses débuts au Grand Ole Opry quand elle a joué pour la célébration anniversaire de Marty ainsi que pour son Late Night Jam au Ryman Auditorium de Nashville.

Au début de 2013 Brandy a été choisie par la CMT comme étant l'une des « Femmes de la Country Music », ce qui lui a valu une année de promotion parmi plusieurs artistes émergents.

 

En Décembre 2012, Clark a publié sur internet un EP 3 titres éponyme qui comprenait les chansons "Pray to Jesus", "Stripes" et "Take a Little Pill." La chanson " Stripes " est sorti en single et la vidéo officielle a fait ses débuts sur CMT le 4 Juillet 2013. Il a été réalisé par Becky Fluke (Little Big Town , Pistol Annies ) et Nancy Grace de HLN y joue un petit rôle de camée.

En tant que co-auteur de  "Mama’s Broken Heart" de Miranda Lambert, le 10 septembre 2013 Brandy a reçu une nomination dans la catégorie Chanson de l'Année (présentée aux auteurs-compositeurs) pour la 47ème  diffusion annuelle des CMA Awards qui s’est tenue à Nashville le 6 Novembre 2013. Elle a été aussi deux fois nominée pour la Chanson de l'Année aux 4ème American Country Awards qui se sont tenus à Las Vegas le 10 décembre 2013.

Le 22 octobre 2013, elle sort son premier album 12 Stories produit par Dave Brainard (Jamey Johnson, Jerrod Niemann), et comprend une apparition de Vince Gill dans les chœurs. Cet album a fait ses débuts en n° 28 au Billboard Top Country Album.

Today in Country Music History

Aujourd’hui dans l’histoire de la Country Music :

5 avril 2003


Darryl Worley débute un règne de sept semaines en tête des charts avec son numéro 1 "Have You Forgotten?"

"Have You Forgotten?" est le titre d’une chanson écrite et enregistrée par l’artiste américain Darryl Worley. Ce morceau sortit en 2003 comme premier single venant de l’album du même nom. Il atteignit la première place au bout de 5 semaines dans les charts puis y resta 7 semaines consécutives. Il arriva jusqu’à la 22ème place du Billboard Hot 100, le meilleur résultat de Darryl Worley durant toute sa carrière.

En décembre 2002, Worley donna plusieurs représentations en Afghanistan et au Koweït pour les soldats américains en mission. Quand il rentra à la maison, la dernière semaine de décembre, il écrivit avec Wynn Varble – auteur célèbre de Nashville – la chanson "Have You Forgotten?" Worley présenta sa pépite un mois plus tard au Grand Ole Opry, le 10 janvier 2003.

Concernant ses motivations quant à l’écriture de la chanson, Worley s’expliqua : "Je me fiche complètement d’avoir fait de l’argent sur ce titre, ce que je voulais, c’était rendre hommage à tous ces hommes et femmes décédés dans la tragédie du 11 septembre, à leurs familles respectives, aux hommes et femmes portant l’uniforme de notre pays à travers le monde, qui combattent en Afghanistan et mettent leurs vies en danger au quotidien pour notre sécurité. Je voulais que cet honneur leur soit rendu."

Today in Country Music History

Aujourd’hui dans l’histoire de la Country Music:

29 mars 1960

Willie et Kris au Tootsie's

Le célèbre honky tonk  Tootsie’s Orchid Lounge, situé dans le Broadway sud de Nashville, juste au coin du Grand Ole Opry, ouvre ses portes. Ce petit bar, à la couleur lavande, devient alors le repère de Willie Nelson, Harlan Howard, Hank Cochran et Mel Tillis.

Situé juste derrière le Ryman Auditorium, le Tootsie’s possède deux scenes qui accueillent chaque soir des talents locaux pour des shows live uniques. La musique country moderne y est fortement représentée avec des reprises de Jason Aldean ou Taylor Swift mais la country traditionnelle joue encore une part très importante dans la programmation des soirées et souvent de jeunes talents viennent présenter leurs morceaux originaux afin de les confronter aux oreilles exigeantes et connaisseuses du public.

Parmi ses premiers clients célèbres, le Tootsie’s compte Willie Nelson, Patsy Cline, Mel Tillis, Kris Kristofferson, Waylon Jennings, Roger Miller et bien d’autres encore. D’après le site internet du bar, Willie Nelson reçut sa première proposition de concert après avoir chanté au Tootsie’s. Terri Clark, artiste country canadienne, commença à chanter au Tootsie’s en 1987, et devint cette star internationale interprétant "Better Things to Do"  et "Poor Poor Pitiful Me."

À l’origine, le bar, acheté par Tootsie Bess, s’appelait Mom’s. Le nom de Tootsie’s Orchid Lounge vient du fait qu’un peintre ait repeint, sans que la propriétaire ne le sache, en violet. Depuis, l’extérieur n’a plus changé et a toujours été repeint de cette couleur violette.

On sait de Tootsie qu’elle glissait des pièces de quelques centimes dans la poche des chanteurs qui ne connaissaient pas le succès et qui ne parvenaient pas à séduire le public. Elle gardait même une boite de cigare derrière son comptoir qui contenait des petits papiers IOU (littéralement, je vous dois) de chanteurs qui ne pouvait pas se payer à manger ou à boire et demandait à régler la note plus tard. La légende veut qu’à la fin de chaque année, un petit groupe de chanteurs du Grand Ole Opry prenait ces fameux IOU pour eux et les réglait. Ainsi, Tootsie ne perdait pas tout cet argent.

Roy Acuff, Faron Young et Tom T. Hall assistèrent même à ses obsèques. On l’habilla d’une robe d’une couleur violette pâle et on plaça dans son cercueil une orchidée – sa fleur préférée – qu’elle put emporter avec elle au paradis. Connie Smith chanta quelques-uns des morceaux préférés de Tootsie pendant la cérémonie.

En novembre 2010, le Tootsie’s célébra son 50ème anniversaire au Ryman Auditorium avec les performances de Kris Kristofferson, Terri Clark, Little Jimmy Dickens, Mel Tillis, Jamey Johnson et Joanna Smith.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site